« La justice, c'est quand on gagne le procès. »
S. Johnson

Maître Daphné Pugliesi - Avocat à la Cour

Cabinet d'Avocats sis Axe « PARIS-NEUILLY-LA DEFENSE »

Une bonne maîtrise du Droit nécessite principalement un enseignement théorique. Une bonne pratique de la Justice nécessite une formation professionnelle de qualité.

I - Mon parcours universitaire au sein de la faculté La Sorbonne (PARIS I)

L'enseignement théorique m'a été rigoureusement dispensé au sein de l'Université de la Sorbonne (PARIS I), que j'ai choisi d'intégrer aux fins d'obtenir un double diplôme (deux masters II) :

  • Master II Droit pénal (DEA de Droit pénal et Politiques criminelles en Europe),
  • Master II Droit de la Responsabilité médicale (DESS de Droit médical)

Ma vocation d'épouser la profession d'Avocat est née dès mon plus jeune âge, ayant grandi dans une famille Corse entourée de tous les corps de métier de la Justice (Procureur, commissaire, chef de détention, délinquants). La liste n'étant pas complète, je désirais très jeune l'achever par l'ajout du métier d'Avocat (ce qui par ailleurs a rendu les dîners en famille bien plus mouvementés que par le passé.)

Dès mon intégration en première année de Droit à la Sorbonne, j'orientais mes choix universitaires suivant mon choix professionnel, optais pour les matières de Droit pénal (Droit pénal général, Droit pénal spécial, Droit pénal des affaires)et les sciences criminelles.

J'ai ainsi obtenu une maîtrise en Droit pénal et carrière criminelle, et souhaité approfondir mes connaissances afin de mieux appréhender toutes les subtilités de la matière en intégrant le DEA (Master II) de « Droit pénal et politique criminelle en Europe" sous la direction de Mireille DELMAS-MARTY et Geneviève GIUDICELLI-DELAGE (Université La Sorbonne PARIS I).

J'ai par la suite intégré l'Ecole de Formation du Barreau de PARIS, confirmant mon désir d'épouser une carrière d'Avocat et obtenu mon certificat d'aptitude à la profession d'Avocat (CAPA) en décembre 2005.

Parallèlement, en 2004, l'Université de la Sorbonne m'a proposé un poste de chargée d'enseignement en Droit civil (Droit des personnes, Droit de la famille, Droit des biens) puis en Droit pénal, poste que j'ai occupé jusqu'à l'an passé, mon activité professionnelle d'Avocat ne me permettant plus de consacrer du temps à l'enseignement.

II - Ma formation professionnelle au sein du Cabinet d'Avocats GARBARINI

J'exerce ma profession avec passion et dévouement, en respectant le serment prononcé par tout Avocat : celui d'exercer la profession d'Avocat avec dignité, conscience, indépendance, probité, humanité et dans le respect du secret professionnel.

J'ai fait mon apprentissage aux côtés de Maître Pascal GARBARINI et ai eu le privilège de travailler sur des procédures "d'exception" (terrorisme, grand banditisme.) dont il avait la charge.

J'ai d'autre part, exercé ma profession d'Avocat au sein du Cabinet GARBARINI dans des domaines autre que le Droit pénal tels que le droit du travail, le droit de la famille et le droit médical, matières dans lesquelles j'exerce également aujourd'hui mes compétences au sein de mon cabinet d'Avocats.

III - Le Cabinet d'Avocats "PUGLIESI - HELLER" cabinet groupe

En décembre 2008, j'ai créé mon cabinet d'Avocats et j'exerce ma profession avec l'aide d'assistants et de collaborateurs.

Si mon activité principale demeure orientée vers le Droit pénal (Affaire KOSKINAS, Affaire dit du « Gang des Barbares », Affaire ERIGNAC...etc), je reste en charge de nombreuses procédures de Droit médical (Responsabilité médicale pénale et administrative, procédure disciplinaire devant l'Ordre des médecins), Droit du travail (transaction, négociation et contentieux prud'homal), Droit de la famille (gardes d'enfants, divorces) et Droit des contrats (recouvrements de créances, principalement, pour des Sociétés).

Mon cabinet d'Avocats est situé au 80, Avenue Charles de GAULLE à NEUILLY SUR SEINE, (Avenue située entre l'Arc de Triomphe et l'Arche de la Défense) sur l'Axe PARIS-NEUILLYNANTERRE.

Je reçois exclusivement sur rendez-vous, que vous pouvez solliciter auprès de mon assistante au : 01.47.22.94.89 ou de moi-même : 06.43.71.43.96

IV - Mes objectifs professionnels au sein de la profession d'Avocats

Animée de la même dévotion qu'aux premiers jours, je reste convaincue qu'une bonne maîtrise de la Justice et du droit nécessite avant tout une appréhension et une connaissance approfondie de l'âme humaine, lesquelles ne peuvent s'acquérir que par une écoute attentive du client et une compréhension de son histoire.

L'Avocat, auxiliaire de Justice, n'est pas qu'un Homme de Loi rigide, mais se doit de porter une attention particulière envers son client en se rendant accessible.

Il importe de rompre avec l'image que notre profession peut avoir - éloignement, honoraires exorbitants, absence de réponse -, en étant toujours disponible et à votre écoute.

Solliciter les conseils d'un Avocat ne doit pas être vécu avec anxiété.

Votre avocat est votre défenseur.

Il n'est pas uniquement un guérisseur mais un Conseiller qui peut agir en amont de toute instance judiciaire. Il est principalement celui qui peut vous éviter un procès, celui qui transigera en votre nom et à votre compte dans le respect de vos intérêts.

Il est donc souvent nécessaire de consulter un Avocat préalablement à toute introduction d'une instance judiciaire, ce que nombreux justiciables n'osent faire.

Je combats cette image de l'Avocat "Homme de loi rigide".

Le Cabinet est ainsi à votre entière disposition.

V - Mes lieux d'intervention dans le cadre de votre défense

En ma qualité d'Avocat j'interviens devant toutes les juridictions d'ïle de France (PARIS, CRETEIL, BOBIGNY, EVRY, VERSAILLES, et bien évidemment NANTERRE) mais également de France (LILLE, RENNES, ROUEN, TROYES, LE MANS, BORDEAUX, MARSEILLE, LYON, AMIENS, TOULOUSE, AJACCIO, BASTIA, BASSE TERRE.)

A - Les juridictions civiles, pénales, administratives, prud'homales

En premier lieu, bien qu'Avocat au Barreau des HAUTS DE SEINE, je demeure compétente pour vous assister ou vous représenter devant toutes les juridictions de France, dès lors que le ministère d'Avocat est facultatif (Tribunal d'Instance, Tribunal de Police, Tribunal Correctionnel, Cour d'Assises, Conseil de Prud'hommes, Juridictions administratives.).

En second lieu, s'agissant des procédures pour lesquelles le ministère d'Avocat est obligatoire - Tribunal de Grande Instance - je bénéficie de la multipostulation, laquelle me permet de plaider et de diligenter les actes de procédure, en ma qualité de membre du Barreau de HAUTS DE SEINE, devant les Tribunaux de Grande Instance de PARIS (75), NANTERRE (92), BOBIGNY (93) et CRETEIL (94).

Enfin, quelque soit la juridiction compétente, je peux plaider devant tous les Tribunaux de Grande Instance de France (tel le Tribunal de Grande Instance de VERSAILLES, PONTOISE, MEAUX, MELUN, AJACCIO, BASTIA, MARSEILLE, AIX EN PROVENCE, LYON, LILLE, CHARTRES, NICE, etc.), en revanche je dois confier impérativement la gestion de la procédure à un Confrère inscrit auprès de ces barreaux.

B - Les établissements pénitentiaires (maisons d'arrêt, les centres de détention, les Maisons centrales)

Je me déplace dans toutes les maisons d'arrêt d'île de France (Maison d'arrêt de FRESNES, FLEURY-MEROGIS, NANTERRE, OSNY, PARIS-LA SANTE, VILLEPINTE, BOIS D'ARCY, MEAUX.) et plus généralement de France (LES BEAUMETTES (Marseille), AJACCIO, BORGO (Bastia).)

J'attache une importance particulière à visiter tous les quinze jours mes clients détenus afin de les informer régulièrement de l'avancée de la procédure pénale diligentée à leur encontre et d'évaluer la stratégie de défense.

Bien évidement, pour les clients détenus définitivement condamnés, je poursuis ma mission d'assistance pénale soit par l'introduction de requêtes afin de confusion des peines soit par l'introduction de requêtes afin d'aménagement de peine, devant les juridictions d'application des peines compétentes suivant les lieu de détention (libération conditionnelle, semi-liberté, placement sous bracelet électronique.).

Par conséquent, l'analyse des dispositifs d'aménagement de la peine, en adéquation avec la volonté de mon client implique que je me déplace également en Maison centrale (POISSY etc.) ou en centre de détention.

Enfin, je vous assiste également dans le cadre des procédures de placement l'isolement ou/et disciplinaires diligentées à votre encontre impliquant de ce fait mon déplacement en maison d'arrêt, maison centrale et centre de détention afin de consulter votre dossier et de vous assister au prétoire lors de votre passage en commission de discipline.

C - Les préfectures en matière de Droit des étrangers

Enfin, la régularisation de la situation administrative des étrangers implique également que je me déplace en Préfecture avec mes clients.

En effet, étant en situation irrégulière, il existe un risque d'interpellation non négligeable du client-étranger au sein desdites préfectures, nécessitant ma présence à ses côtés et mon intervention dans l'éventualité de la réalisation d'un tel risque.

Contact

Consultez également :